Search
top

MOTION DESIGNER – MÉTIER

Définition

Le rôle du Motion Designer est de concevoir, puis réaliser des productions graphiques incorporant à la fois de la vidéo, de l’animation 3D, des effets spéciaux, des sons ou encore de la typographie. Ce mélange de médias se retrouve de plus en plus aujourd’hui, que ce soit pour des films de présentation, dans les clips musicaux, dans les messages publicitaires diffusés sur le web (on parle aussi de « rich media ») ou sur les écrans des grands magasins par exemple.
Le Motion Designer a donc la double casquette du créatif et du technicien, capable de travailler sur toute la chaîne de production d’une animation ou d’une interface.

Missions

Le Motion Designer a pour mission de créer des contenus animés, audiovisuels et interactifs.
Tout d’abord, à partir du brief client, il commence par réaliser les moodboards. Comme son nom l’indique, ce « tableau d’humeur » permet de donner une idée de l’univers et de la tendance qui sera utilisée dans l’animation graphique. Pour cela, le Motion Designer propose plusieurs mises en scène différentes afin de permettre au client de faire un choix et d’en retenir une.
Une fois cette planche de tendance constituée, le Motion Designer élabore un storyboard, qui permet, grâce à des illustrations, de se représenter visuellement l’ensemble des plans qui constitueront la vidéo (à l’image des storyboards réalisés pour le cinéma).
Ces étapes sont indispensables pour permettre au Motion Designer et à l’équipe de suivre le fil conducteur du projet.
Vient ensuite la phase de production : rendu des images, montage, étalonnage… Jusqu’à l’encodage. Pour cela, le Motion Designer gère la créa, des adaptations aux découpages techniques, en passant par la conception des mouvements et la mise en place des effets de transition. Si la vidéo contient du texte, c’est alors lui qui sera en charge d’user de ses connaissances pointues en typographie afin de trouver celle qui correspondra le mieux au ton donné au projet.
Pour mettre en scène de façon valorisante un produit, un service ou une entreprise, il faut que le Motion Designer maîtrise un bon nombre de logiciels : Photoshop, Illustrator, After effects, Flash… mais aussi d’autres tels Premiere pro, 3DS, Encore DVD…